Annonces de location de maisons. Tout pour la location de maisons. Déposer vos annonces gratuitement devient un jeu d'enfants

Zéro Pub + Site 100% Gratuit + Photos illimitées + Mise à jour 24H/24 + Proprios Sympas = des locations TIP TOP au meilleur prix

location immobilière Guadeloupe

La Guadeloupe... il y a la douceur du climat, la transparence de la mer, la luxuriance de la forêt tropicale, l'abondance de la flore, la diversité des paysages, les couleurs chatoyantes des marchés, l'odeur d'une cuisine joyeusement épicée, le goût de bonnes choses. Sans oublier les parcs, les musées, les randonnées... Vous en rêvez ? Alors ce site gratuit va vous aider à trouver la location qu'il vous faut !

Location Immobilier Guadeloupe - Nouveautés


Voir toutes les nouveautés


Pour des raisons de confidentialité, le bien immobilier est indiqué dans le centre-ville du lieu


Climat et météo Guadeloupe

Beaucoup de soleil, de la pluie aussi, du vent, des crépuscules tièdes et des nuits suaves : il fait bon vivre aux Antilles.
Le soleil plombe fort. La température de la mer peut dépasser 29 °C de juillet à octobre et ne descend jamais au-dessous de 24 °C durant la saison sèche. Concernant l'air ambiant, la fraîcheur existe dans les hauteurs.
En gravissant la Soufrière, vous découvrirez plusieurs étages climatiques, chacun avec ses fruits et sa végétation spécifiques. Battu par les vents, le sommet est frisquet. Là-haut, l'humidité se condense en nuages, lesquels partent arroser les plaines...
- La nuit tombe tôt : toute l'année, le soleil se lève entre 5h et 6h, pour se coucher entre 17h30 et 18h30. D'un coup ou presque, le soleil disparaît à l'ouest comme une énorme boule rouge avalée par les flots et c’est aussi le moment d’observer le fameux rayon vert !).

Quand partir en Guadeloupe en fonction de la météo ?

La période la plus favorable et la plus agréable pour la Guadeloupe s'étend de fin décembre à avril. C'est la saison sèche, aussi appelée carême. Le thermomètre avoisine les 27 °C. Le temps est au beau fixe malgré quelques averses orageuses.
Mai, juin et novembre sont aussi des mois agréables.

Quand partir en Guadeloupe en fonction de l'affluence touristique ?

Mars, avril, juillet et août font carton plein sur l'ensemble des Antilles. En revanche, pour espérer trouver un petit coin de plage où poser sa serviette, les mois de septembre et octobre sont les plus calmes.

La haute saison

De décembre à avril, la saison sèche, appelée carême. C'est la haute saison et c'est la plus agréable (voir plus bas).

La basse saison

De mi-juin à novembre, c'est la basse saison, également appelée l'hivernage. L'air (30 °C) est lourd, voire étouffant, ne rafraîchit pas l'atmosphère, et les après-midi sont pluvieux. Il y a moins de touristes, et dans les hôtels, les prix sont plus doux.
Durant la saison humide, les côtes orientales, dites « au vent », sont plus arrosées que les côtes occidentales, dites « sous le vent ». Cela étant, on peut avoir une relative sécheresse en « été » et des grains fréquents en « hiver ». De plus, la présence de microclimats peut donner un temps resplendissant au nord de Grande-Terre ou à Saint-François tandis qu'il pleut à Pointe-à-Pitre.
- Mai, juin et novembre sont des mois plutôt agréables, pas trop chauds, pas trop chers, et surtout peu fréquentés. De plus, mai et juin sont vraiment propices pour découvrir la Guadeloupe en fleurs.

Les cyclones

Août et septembre sont les mois préférés des cyclones. Aujourd'hui, le cyclone est repéré très tôt, au moment de sa formation, souvent au large des îles du Cap-Vert, 4 000 km plus à l'est, et sa progression est surveillée de près par les services de la météo.
Beaucoup de professionnels du tourisme ferment d'ailleurs en septembre pour ne pas avoir à s'occuper, en plus, de métropolitains inexpérimentés qui paniquent vite.

Pluies et beau temps

Les pluies sont plus abondantes dans les îles au relief accentué. Il peut tomber à certains endroits plus de 8 m d’eau par an, et même 12 m sur les sommets de la Basse-Terre ! Mais la pluie n’explique pas tout. La nature volcanique et les nombreuses sources qui ruissellent des pentes de la Soufrière favorisent les plantations de bananes, d’agrumes et de café, ainsi que l’existence de « sous-bois » à la fraîcheur bienfaisante.
Voilà pourquoi la Guadeloupe est aussi verte. Voilà aussi pourquoi les îles sans montagnes dignes de ce nom (les Saintes, Marie-Galante et la Désirade) présentent des paysages moins luxuriants et parfois secs.
Toute l’année encore, les « grains » peuvent tomber sans crier gare. Ce sont des cataractes d’une heure ou deux, ou simplement de 10 mn, capables de vous transformer en serpillière et de faire des rues de véritables torrents.

Équipements à prévoir dans ses bagages

Conseil : prévoir des crèmes solaires « écran total » avant le départ ; on en trouve sur place, mais elles sont plus chères. Elles sont indispensables, car même par temps couvert, le soleil tape sans que l’on ne s’en rende vraiment compte, et on rissole (au 2e ou au 3e degré selon les carnations !) sous les alizés en moins de 30 mn.
Prévoir aussi un chapeau. Cela est d’autant plus valable pour les sorties en mer, la réverbération du soleil sur l’eau étant un accélérateur ! On peut même rapidement rougir du dos en musardant dans l’eau avec ses palmes et son tuba (les langoustes en rigolent à antennes déployées !).

Source : http://www.routard.com/guide/guadeloupe/2955/climat_et_meteo.htm

Rechercher une
location en Guadeloupe