Guadeloupe Location maison Saint Claude

Le site est nouveau, aussi les annonces sont en cours de réception
Chers annonceurs, soyez le premier à déposer GRATUITEMENT votre bien, ainsi à vous la pole position


Saint Claude

Saint-Claude (en créole: Senklòd)
La commune de Saint-Claude est située sur les pentes du volcan de la Soufrière sur l'île de Basse-Terre, Saint-Claude est souvent considérée comme une banlieue de Basse-Terre, attenante également à Baillif (sur la rive gauche de la rivière des Pères) et Gourbeyre et avec lesquelles elle forme la communauté de communes du sud Basse-Terre. Elle est la seule commune de Guadeloupe à ne pas avoir de façade maritime.

Lieux-dits et hameaux
La commune est composée de plusieurs lieux-dits : Azincourt (également Basse-Terre), Bains-Jaunes, Belfond, Caféière, Choisy, Desmarais (également Basse-Terre), Cité Ducharmoy, Dain, la Diotte, Dugommier, Fond-Bernard, Fond-Vailant, Gallard, Matouba, Monteran, Morin, Morne-à-Vaches (également Basse-Terre), Morne Houël, Parnasse, Papaye, Plateau Saint-Phy, Vallée de Constantin.


Culture et patrimoine
L'habitation La Joséphine classée en 1990 aux monuments historiques ; l'habitation Ducharmoy inscrite en 2008 ; l'habitation Mont-Carmel, qui constitue l'édifice le plus ancien de la Guadeloupe (la maison de maître datant de 1726), inscrite en 1987 ; les bâtiments du Camp Jacob inscrits en 2005 ; et la résidence préfectorale de Saint-Claude inscrite en 1979.
La maison D'Arracq
L'église Saint-Augustin de Saint-Claude dans le bourg principal et la chapelle du Vœu-de-Matouba à Matouba.
La commune de Saint-Claude est de longue date célèbre pour ses sources thermales, notamment les réputés Bains jaunes de la Soufrière.
Le saut de Matouba sur la rivière des Pères vers Matouba.

Histoire
La région de Matouba est le point de départ du peuplement de Saint-Claude. C'est là qu'a lieu, en 1802, sur l'habitation d'Anglemont, le sacrifice de Louis Delgrès au moment du rétablissement de l'esclavage.
Lors de la dernière éruption de la Soufrière en 1976, l'évacuation de la partie sud de la Basse-Terre dont Saint-Claude a été ordonnée, soit 73 600 personnes sur trois mois et demi. Une polémique très médiatisée éclata entre les scientifiques Claude Allègre et Haroun Tazieff sur la nécessité de l'évacuation. Claude Allègre préconisa l'évacuation de la population, affirmant catégoriquement qu'avec l'hypothèse de l'intrusion magmatique, l'éruption serait grave, alors qu'Haroun Tazieff soutint que l'éruption était sans danger, toutes les analyses d'échantillons prélevés sur le volcan établissant qu'il n'y avait pas de montée de magma frais et qu'il s'agissait uniquement d'un phénomène phréatique. Le préfet ordonna tout de même l'évacuation, mais l'éruption ne fit d'autres dommages que matérie

Sports
Saint-Claude possède comme équipements sportifs municipaux un stade et une salle multi-sports. Par ailleurs, le centre équestre La Manade, à Saint-Phy, permet la pratique du cheval, notamment par l'organisation de randonnées sur les pentes de la Soufrière et du parc national de la Guadeloupe.

Économie
Le bâtiments du Camp Jacob de l'université des Antilles et de la Guyane.
L'économie de la commune est liée à l'activité universitaire de Saint-Claude qui accueille sur le campus du Camp Jacob (ancien hôpital militaire du Camp Jacob) de l'université des Antilles et de la Guyane. Saint-Claude accueille également le pôle régional des arts du spectacle, le campus sanitaire et social, l'école régionale de la deuxième chance et l'université régionale des métiers de l'artisanat (URMA), ainsi que l'institut consulaire régional de formation aux métiers de la restauration, de l'hôtellerie et du tourisme (IRHT) géré par la Chambre de commerce et d'industrie de Basse-Terre.
L'économie de la ville est également marquée par la présence de nombreuses sources (thermales et de consommation d'eau) exploitées par l'entreprise Matouba depuis 1949 à Matouba.

Enseignement
La commune accueille sur son territoire :
Le collège Rémy-Nainsouta ;
Le lycée professionnel Ducharmoy ;
Le nouveau campus de l'université des Antilles et de la Guyane au « camp Jacob ».
la « cité de la connaissance » comprenant un campus sanitaire et social, l'antenne régionale basse-terrienne de l'École de la deuxième chance, le siège basse-terrien de la Chambre de métiers et de l'artisanat et son « Université des métiers » qui comporte un centre de formation d'apprentis (CFA), un pôle régional des arts et des spectacles, ainsi qu'une résidence étudiante.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Claude_(Guadeloupe)

Rechercher une
location en Guadeloupe