Location maison Morne-à-l'Eau en Guadeloupe

Le site est nouveau, aussi les annonces sont en cours de réception
Chers annonceurs, soyez le premier à déposer GRATUITEMENT votre bien, ainsi à vous la pole position


Morne-à-l'Eau

Morne-à-l'Eau (en créole : Mònalo)
La commune de Morne-à-l'Eau est située à l'ouest de Grande-Terre. Elle est longée par la mangrove du Grand Cul-de-sac marin. La commune est un carrefour routier, passage obligé pour les habitants du nord Grande-Terre. Le plan d'eau de Vieux-Bourg est exceptionnel et un grand nombre d'activités aquatiques y sont pratiquées.

Lieux-dits et hameaux
Béguette, Berlette, Blanchette, Boisvin, Bosrédon, Belle-Espérance, Blain, Blanchet, Bonne-Terre, le Bourg (Grippon), Brion, Bubelloy, Chastel, Chaumette, Chazeau, Chevalier, Chouioutte, Clugny, Cocoyer, Croustère, Dubelloy, Dubisquet, Espérance, Geffrier, Gensolin, Lemesle, Lola, Jabrun, Jabrun-Saint-Cyr, Labuthie, Lasserre, Lebraire, Marchand, Marieulle, Perrin, Pierrefite, Point-à-Retz, Quirine, Réduit, Rousseau, Richeval, Salette, Sauvia, Vieux-Bourg, et Zabeth.


Monuments et culture
L'église paroissiale Saint-André a été conçue en 1930 par l'architecte parisien Ali Georges Tur (1889-1977) — dont l'ensemble constitue l'une de ses plus importantes réalisations sur l'île.
Le cimetière de Morne-à-l'Eau est l'un des cimetières les plus visités en Guadeloupe. Les visiteurs ont de l'attrait pour les motifs en damier noir et blanc qui ornent la majorité des sépultures, donnant à l'ensemble des airs de grand échiquier. L'immense majorité des caveaux sont construits en ciment et surtout en carrelage de faïence.
Pourquoi les tombes sont-elles ainsi décorées ?
À vrai dire, il n'y a pas de certitude sur l'origine du motif, probablement a-t-il simplement plu... "On peut y voir l'opposition du yin et du yang, de la vie et de la mort", 'sinon encore, le blanc est symbole du deuil en Afrique, tandis que c'est le noir en Europe : on a l'alliance des deux". Beaucoup de tombes ressemblent à de petites maisons : Certaines ont des toits en pente comme les cases créoles.

Histoire
Au cours de son histoire, la commune fut dénommée successivement : Case aux Lamentins, Vieux-Bourg, Grippon, Bordeaux-Bourg et enfin Morne à l'Eau. L'administration de l'époque à longtemps hésité sur l'emplacement définitif du bourg. L'endroit fut nommé "Case aux Lamentins" par les Caraibes du fait que ce fut le lieu de prédilection pour la reproduction des lamantins (Trichechus manatus). Vieux-Bourg, aujourd'hui quartier de pêcheurs, point de départ des bateaux pour la découverte du Grand Cul-de-sac marin est durant tout le XVIIIe siècle le centre de la commune. L'activité économique était essentiellement axée sur la culture de la canne à sucre. En 1827, au lieu-dit Grippon, s'élevait un nouveau bourg dénommé Bordeaux-Bourg en référence à la France.

Sports
Stade Pierre-Monnerville.
Principaux clubs sportifs :
L'Étoile de Morne-à-l'Eau, football, handball, athlétisme, volley-ball
Olympic de Morne à l'Eau, football
Zénith de Vieux-Bourg, football
Indomptable de Berlette, football
PDC (Pédale du Centre), cyclisme
Zayen la, handball
Ecole Mornalienne de Karaté d'Oyama (EMKO), karaté kyokushin situé à la rue bébian.

Économie
La section de Vieux-Bourg vit beaucoup de la pêche alors que dans les terres et dans les Grands Fonds, la culture de la canne, l'élevage, ainsi que les cultures vivrières sont importantes.

Enseignement
Les établissements éducatifs de la commune relèvent de l'académie de Guadeloupe. Ils comptent :
Quatorze écoles primaires ;
Le collège Charles-de-Gaulle ;
Le lycée d'enseignement général et technologique Faustin-Fleret ;
Le lycée professionnel Richeval.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Morne-à-l'Eau

Recherche multi-critères
location en Guadeloupe

carte guadeloupe location